G-4KDG7SP84C
 
  • lilianefaucherre

Manager, vous aussi vous avez du mal à déconnecter ? 6 conseils pour déconnecter !



Qui n’a pas eu une soirée, un week-end gâchés par des ruminations ou le bip de son téléphone qui rappelle le travail ? Qui n’a pas entendu un de ses managers évoquer des difficultés de déconnexion ?

Les chiffres le montrent : 46% des managers considèrent que la crise a eu un effet négatif sur leur charge mentale*(41% pour l’ensemble des employés). Il est de plus en plus difficile de déconnecter, et ce pour 2 raisons principales :

- la frontière perso/pro s’estompe (on parle de « blurring ») : le travail s’invite dans notre maison, il n’y a plus de sas de déconnexion physique ou d’horaires fixés entre le travail et le domicile en télétravail ; certains utilisent le même téléphone perso et pro,

- le contexte pandémique crée un besoin d’adaptation et de réactivité des entreprises accru ; continuer d’échanger des messages de travail le soir ou le week-end devient plus commun: le travail peut sembler « sans fin »


Pourtant, il est important de déconnecter. Les bienfaits de la déconnexion sont nombreux : les personnes qui déconnectent ont plus de concentration, de créativité ou d’efficacité que ceux qui restent connectés en permanence. Dans la vie privée, le principal avantage est de profiter des moments avec ses proches, sa famille ou ses amis.

Pour certains managers, il est facile de déconnecter. Pour d’autres, moins. La bonne nouvelle, c’est que ça se travaille.


Voici 4 séries conseils à expérimenter pour mieux déconnecter et accompagner vos collaborateurs dans la déconnexion :

Conseil n°1 : vous reconnecter à vous, vos ressentis, vos émotions

Conseil n°2 : accordez-vous des pauses et savourez « de manière consciente » vos pauses

Conseil n°3 : Planifier vos temps pro ET perso

Conseil n°4: Fixer ses limites, savoir les exprimer et oser dire non

Conseil n°5: noter vos « 3Kiffs » à la fin de chaque journée

Conseil n°6. Accompagner vos collaborateurs dans la déconnexion


Tous les détails ci-dessous :

Conseil n°1 : vous reconnecter à vous, vos ressentis, vos émotions

Pourquoi ? Connaissez-vous l’effet cocotte-minute ? Supposons : Vous enchainez votre journée, les prios les unes après les autres, parfois des émotions négatives (stress de ne pas tout faire, frustration...) et, quand arrive la fin de journée, impossible de couper, vous êtes sous pression !

L’idée pour mieux déconnecter en fin de journée est de relâcher la pression au fur et à mesure de la journée, comme pour la cocotte-minute pendant la cuisson.

Pour cela, apprenez à repérer vos ressentis physiques : gorge qui se serre, cœur qui accélère, mental qui s’agite dans tous les sens, mal de ventre, bouffées de chaleur…etc. Ce sont des alertes auxquelles prêter attention.


Conseil n°2 : accordez-vous des pauses et savourez « de manière consciente » vos pauses : quelle odeur a votre thé/café ? quelle chaleur ressentez-vous ? ces petites choses vous aident à se reconcentrer sur le moment présent et à déconnecter en fin de journée. Attention si vous profitez des pauses chez vous pour faire des tâches ménagères (sortir une machine de linge, etc…) et que cela ne vous aide pas à déconnecter ; dans ce cas, prévoir ce que vous pouvez faire pour vraiment déconnecter (lié à 1 objectif personnel par exemple) ?


Conseil n°3 : Planifier vos temps professionnels ET personnels pour libérer votre charge mentale.

• Coté pro, définissez vos objectifs de journée (3 max) et semaine (1 obj long terme qui doit avancer) et réservez-vous des créneaux pour votre travail pendant lesquels vous ne répondrez pas à vos mails ou appels. Vous pouvez être attentif à votre rythme chronobiologique lorsque vous planifiez vos journées (séquencez votre travail dans une journée suivant vos moments propices à la concentration par exemple le matin et planifiez vos taches plus « faciles » après le déjeuner …)

Planifiez aussi des objectifs personnels : Qu'est ce qui vous ressource ? La vie ne se limite pas au travail. Pour vous aider à déconnecter, fixez-vous des objectifs personnels (lire 30 min par jour, être prêt pour une course, organiser un weekend, des vacances, préparer une activité avec vos enfants, …) et réserver vos temps personnels dans votre agenda (séance de sport (course, marche, yoga….), de loisirs (peinture…), vos 10min de méditation ou 5 min de cohérence cardiaque... Je conseille la méditation ou cohérence cardiaque qui en à peine 10 min régulières réduisent l’agitation mentale et permettent d’apprendre à mettre à distance vos pensées en les observant, sans les juger.

Et bien sur, déconnectez-vous le soir, le weekend. Vous pouvez éteindre votre tel pro, enlever les notifications... Et si vous avez absolument besoin de travailler un weekend, ne culpabilisez pas, planifiez le temps dont vous avez besoin, et cherchez à être présent à ce que vous faîtes le reste du temps !


Conseil n°4: Fixer vos limites, savoir les exprimer, et oser dire non

Tout le monde a ses impératifs et ses limites, fixez vos limites en vous écoutant et vous respectant. Vous n’en serez que plus efficace aux autres moments !

Si vous avez des difficultés à dire non ou formuler une limite à votre manager, vous pouvez utiliser la méthode OSBD** de la Communication bienveillante pour passer un message constructif et authentique :

· O : je partage mon Observation (Quand … je décris les faits le plus neutre possible, sans jugement),

· S : j’exprime mon Sentiment (je me sens / j’ai le sentiment …)

· B : j’exprime mon Besoin (J’ai besoin de …clarifier et nommer son besoin est l’étape clé)

· D : j’exprime ma demande positive au pronom « Je » (j’aimerais décaler cette réunion /me connecter sur des horaires différents / arrêter le vendredi à 16h pour aller chercher mes enfants…)


Conseil n°5: noter vos « 3Kiffs » à la fin de chaque journée, repérez les 3 moments que vous avez apprécié, vous vous êtes sentis en « flow » et vous aider à voir les choses autrement et développer votre optimisme.

A la remarque « je n’ai pas le temps », je préfère « je choisis de ne pas faire » – Et vous, qu’est-ce que vous choisissez de faire et de ne pas faire ?


Conseil n°6 : Accompagner vos collaborateurs dans la déconnexion

Le droit à la déconnexion est inscrit dans le Code du Travail depuis 2017. En tant que manager, voici quelques idées pour accompagner vos collaborateurs à déconnecter :

Développer la confiance avec vos collaborateurs : leur exprimer que l’important est ce qu’ils.elles produisent comme travail, qu’ils atteignent leurs objectifs, plus que le temps qu’ils passent connectés. Faites leur confiance. Ce n’est pas parce qu’ils sont en statut « away » pendant 15 min, qu’ils sont forcément tire-au-flanc.

Encourager vos collaborateurs à s’organiser au mieux pour eux et leur demander de vous partager proactivement leurs organisations personnelles (sport dans la journée…etc)

Définir des plages horaires : pas de réunion après 17h ou avant 9h, pas de réunion un après-midi chaque semaine pour garder du temps qualitatif au sein de votre organisation…

Donner du sens, clarifier d’autant plus ce que vous attendez de chacun, en particulier des manager en termes d’accompagnement d’équipe, et les objectifs opérationnels attendus

Spécifier que des mails tardifs n’appellent pas nécessairement de réponse immédiate et pourront être traités le lendemain

Montrer l’exemple en vous-même vous accordant des temps de déconnexion.

Régulièrement échanger sur comment ils vivent leur télétravail : poser que c’est un sujet pour vous important et qu’à ce titre, vous leur demanderez régulièrement comment ils vivent leur télétravail et les difficultés qu’ils peuvent rencontrer.


J’espère que mes conseils à expérimenter vous aideront à mieux déconnecter et faciliter la déconnexion de vos collaborateurs ! La déconnexion commence par se reconnecter à soi, détecter ce qui nous va et nos limites, et agir au fur et à mesure de chaque journée. Encourager la déconnexion me semble être un excellent terreau du bien-être et de la performance des managers et des équipes. Et vous quelles sont vos astuces pour déconnecter ?


Pour aller plus loin, j'accompagne les entreprises et les personnes à déconnecter dans le cadre de Formations (Mieux se connaitre pour mieux manager, Mieux gérer son temps et ses priorités, Mieux gérer ses émotions ou Mieux manager à distance, en télémanagement ou en Flex office.) ou de Coaching individuels. N'hésitez pas à me contacter



* Etude Harris Interactive / Malakoff humanis "Santé mentale et risques psychosociaux des salariés", juin 2021

** video : et tout le monde s'en faout #3: les emotions: https://www.youtube.com/watch?v=_DakEvdZWLk

***Méthode OSBD issue de Marshall Rozenberg, fondateur de la Communication NonViolente : « les mots sont des fenêtres (ou bien ce sont des murs) »


1 vue0 commentaire
Nous serons a vos cotés

Nous conseillerons le dirigeant / le directeur / le responsable et accompagnerons tous vos collaborateurs à passer un cran.