G-4KDG7SP84C
 
  • lilianefaucherre

Comment reprendre la main sur votre agenda ?


Ca y’est, c’est la rentrée et vous êtes peut être déjà en mode surchargé.e, les vacances paraissant déjà loin. Avez-vous l’impression de subir votre agenda, plutôt que d’avoir la main sur vos journées ? Comment mieux gérer vos journées professionnelles et reprendre la main sur votre agenda ? Voici une bonne question à se poser en cette rentrée !


Il y a de nombreux outils de gestion du temps (utiliser la matrice Urgent/Important, GTD , etc…). Cependant, vous avez surement constaté qu’avoir un outil de gestion ne suffit pas. Je vous partage ici un outil de développement personnel très apprécié des managers que j’accompagne en Coaching ou en Formation pour mieux gérer leur temps : l’identification de leurs « drivers ».


1. Que sont les 5 drivers ?


Les « drivers » (qui sont au nombre de 5) sont des messages contraignants issus de notre enfance, de notre éducation et de notre parcours. Ils ont été identifiés par Taïbi Kahler, psychologue américain et créateur de la Process Communication dans les années 1970.

Pour mieux gérer son temps (mais pas que …), la 1ère étape est de prendre conscience de nos drivers dominants.

Les 5 « drivers », dont vous avez peut-être déjà entendu parlés, sont :

  • Sois Parfait

  • Sois Fort

  • Fais plaisir

  • Fais des efforts

  • Fais vite/Dépêche-toi

Parmi les 5 drivers, nous avons tous des drivers dominants qui nous poussent à agir d’une certaine façon, parfois de manière inconsciente qui peut aller à l’encontre de ce qui serait bien/bon pour nous. Une fois les drivers dominants identifiés, nous pouvons chercher comment s’en libérer quand ils nous limitent pour reprendre le contrôle de notre agenda.


2. Identifier ses drivers pour prendre du recul

Ci-dessous des clés pour reconnaitre chacun des drivers :


Sois fort

Une petite voix intérieure vous dit « tu ne dois compter que sur toi-même », « ne pleure pas », « le monde n’est pas facile, prépare toi » …

Les caractéristiques du « sois fort » sont le fait de masquer tout marque de faiblesse. Ses atouts sont qu’il/elle est une personne solide, auto-suffisante, déterminée, endurante, calme et rationnel.le sous la pression. Elle a le sens des responsabilités et sait mener sa barque.

Ce qui limite le « sois fort » est que cette personne veut tout gérer par elle-même, n’ira pas demander de l’aider et peut avoir du mal à gérer ses émotions ou celles des autres. En effet, les émotions sont un signe de faiblesse pour lui/elle. Le « sois fort » a aussi tendance à ne pas déléguer.

Pour reprendre la main sur son agenda, le sois fort pourra s’autoriser à ressentir et exprimer ses émotions sans qu’elles soient associer à de la faiblesse ; se donner le droit de ne pas accepter tout ce qui lui arrive, et surtout, de demander de l’aide en cas de besoin. Inutile d’aller jusqu’au burn out !


Sois parfait

Avez-vous entendu petit.e « ne te trompe pas », « tu peux toujours mieux faire », « ne laisse rien au hasard »…

La personne « sois parfait » ou perfectionniste fixe des critères de réussite élevés ; elle est précise, organisée, rigoureuse avec une grande capacité de travail. Elle est très exigeante envers elle-même et envers les autres.

Ce qui la limite est qu’elle peut se perdre dans les détails et/ou ne pas respecter des échéances car elle revérifie, relit… Enfin elle a du mal à déléguer.

Pour mieux gérer son temps en étant perfectionniste (c’est une ex-perfectionniste qui se soigne qui vous parle), le « sois parfait » devra s’autoriser à ne pas être parfait et s’accorder le droit à l’erreur. Comment ? vérifier la qualité du travail attendu, se fixer des objectifs et des délais réalistes, et penser 80/20 « qu’est ce que la perfection de plus va apporter à la version du moment » ? J’aime bien cette phrase pour se « libérer du perfectionnisme »: et si j’étais parfaitement imparfait.e 😀!


Fais plaisir

Avez-vous souvent entendu petit.e « sois gentil avec les autres », « appelle ta grand-mère, ça lui fera plaisir», « fais ca, ca lui fera plaisir » …

Les atouts du « fais plaisir » sont d’être compréhensif, empathique, et faire tout pour satisfaire les besoins des autres. Il/elle est très disponible, flexible et s’adapte facilement au changement.

Ses limites sont qu’il/elle ne s’écoute pas assez et satisfait les besoins des autres parfois (souvent !) au détriment les siens. Enfin, il a un très fort besoin de se sentir aimé.e.

Il n’est pas possible de toujours faire plaisir et c’est typiquement avec ce driver que vous prendrez plus de travail sous votre aile pour aider une personne, au détriment de vos missions que vous reporterez.

Pour mieux gérer votre temps quand vous aimez "faire plaisir" et être apprécié pour votre disponibilité, autorisez-vous à ne pas répondre spontanément et demander un temps de recul pour faire le point sur vos besoins avant d’accepter ce que quelqu’un veut vous faire faire. Vous pouvez oser dire non, sans pour autant ne pas être apprécié.e. Faites le point pour fixer vos limites. Vous verrez que vous en serez plus respecté.e.


Fais des efforts

Cette fois-ci, vous avez entendu petit.e « si tu veux réussir, essaie encore et encore », « on n’a rien sans rien », « tu dois beaucoup travailler »…

Le « fais des effort » est persévérant, endurant, enthousiaste avec les nouveautés et les challenges. Il/elle apprécie aussi les taches complexes et valorise plus l’effort et l’énergie dépensée que le résultat.

Le revers de la médaille d’un « fais des efforts » est qu’il peut ne pas porter pas les projets au bout, qu’il a tendance à complexifier les choses (une solution facile ne serait pas suffisante), peut se fatiguer plus que nécessaire, et n’apprécie pas la critique.

Pour se concentrer sur les bonnes taches et y passer le temps raisonnable, quelqu’un de

« fais des efforts » peut s’autoriser à réussir sans pour autant devoir y passer un maximum d’effort et explorer toutes les pistes (l’important est d’arriver à un résultat), simplifier ses tâches sans crainte et à s’accorder du crédit pour avoir fini, célébrer même si la tache lui a paru facile.


Fais vite /Dépêche toi

Une petite voix intérieure vous dit « cours », « dépêche toi » « après il sera trop tard » « fais en le plus possible en un minimum de temps »

Les atouts d’une personne « fais vite » ou « dépêche toi » sont qu’elle est est très réactive, met la rapidité comme critère de succès. Elle aura la capacité de penser, de travailler et d’agir très vite ! Elle est stimulée par la pression.

Ce qui la limite sera le manque de précision dans l’urgence, l’impatience, l’éparpillement et le risque de procrastination (comme elle apprécie de se retrouver à faire dans l’urgence).

Le « fais vite » ou « dépêche toi » reprendra la main sur son agenda en s’autorisant à planifier ses taches, prévoir des marges, aller à son rythme. Et bien sur, prendre son temps, se relaxer et célébrer ses résultats.


Alors avez-vous repéré quels sont vos drivers dominants ? Rappelez-vous que ces drivers sont des forces (chacun a ses avantages) mais peuvent aussi vous limiter dans certaines situations. Apprenez à repérer quand vous tombez dans les aspects limitants de vos drivers et je vous propose de vous créer vos phrases-clé ressources pour vous donner des autorisations.

Cela vous permettra de mieux gérer votre temps, d’avoir moins l’impression de subir votre agenda et de gagner en calme et sérénité pour gérer vos journées ! Si vous souhaitez passer le test pour connaitre vos drivers, vous pouvez me contacter ! Et si vous vous dites que vous avez du potentiel et qu'il y a un écart entre ce que vous réalisez et ce dont vous vous sentez capable, n'hésitez pas à me contacter pour échanger sur la possibilité d'un coaching ou d'une formation.


#coaching #gestiondutemps #management #leadership

17 vues0 commentaire
Nous serons a vos cotés

Nous conseillerons le dirigeant / le directeur / le responsable et accompagnerons tous vos collaborateurs à passer un cran.